TOMMY EMMANUEL, CGP | invité spécial : RICHARD SMITH

TOMMY EMMANUEL, CGP | invité spécial : RICHARD SMITH

Détails

28 mai

20 h 30

Ouverture des portes à 19 h 30


SCÈNE DESJARDINS
Centre de Congrès

50 $*
Présenté par

À propos du spectacle


*Taxes et frais de service en sus.

TOMMY EMMANUEL, CGP


« Quand j’étais gamin, je voulais être dans le show business. Maintenant, je veux juste être dans le business du bonheur. Je fais de la musique et vous êtes heureux. C’est du bon travail. » — Tommy Emmanuel

Chaque fois que vous parlez à l’un des fans de Tommy Emmanuel, qu’il soit musicien ou civil, ils parleront invariablement non pas d’une mais de deux qualités qui définissent sa grandeur. Le premier, comme on pouvait s’y attendre, est son jeu de guitare extraordinaire. Considéré par les connaisseurs comme l’un des plus grands guitaristes de cette planète, son jeu est tout simplement miraculeux, car il faudrait trois musiciens, voire plus, pour faire ce que Tommy fait en solo. Qui d’autre, par exemple, lorsqu’il joue Day Tripper, peut poser la partie rythmique, creuser dans le riff et chanter la mélodie en même temps sur une seule guitare acoustique ?

Ce qui nous amène à l’autre aspect de sa musique toujours évoqué, et sans lequel le premier ne serait peut-être pas aussi puissant ni aussi contagieux : la joie. Oui, joie. Parce que c’est une chose de jouer parfaitement ces arrangements multidimensionnels sur une guitare acoustique. Mais le faire avec ce sourire des âges, cette preuve d’un plaisir authentique et débridé, est une invitation irrésistible à ressentir sa musique aussi profondément que lui. « La joie, dit-il, est toujours là parce que je la poursuis à travers la musique. Voir la surprise dans les yeux des gens vaut la peine d’être vécu et travaillé… Je ne peux pas m’empêcher de jouer pour les gens de tout mon cœur, qui déborde de joie d’être dans ce moment pour lequel j’ai travaillé toute ma vie. Et le voici ! »

Bien que son expression soit instrumentale, il vient à la guitare beaucoup plus comme un chanteur, chantant positivement des mélodies à travers les cordes. Il habite les airs qu’il interprète, livrant chaque nuance et tournure de phrase. Ses propres chansons sont également toujours illuminées de mélodies lyriques qui vont droit au cœur, comme sa belle ode à sa fille, Angelina, ou sa grande Story Without Words, Lewis & Clark. Qu’ils résonnent si profondément sans mots a du sens, car les mots ne vont que si loin. Mais la musique, venant d’une source authentique et joyeuse, peut aller tellement plus loin. Maintenant avec The Best of Tommy songs, il nous apporte une collection complète de ses propres chansons, toutes riches d’un mélodisme mûr et rendues avec joie en temps réel.

« Les chansons sont nos professeurs. Ils nous montrent la profondeur de la race humaine et son désir incessant de créer. » — Tommy Emmanuel





RICHARD SMITH


Né en 1971 à Beckenham, en Angleterre, Richard a commencé à jouer de la guitare à l’âge de 5 ans, son père lui apprenant ses premiers accords et chansons.

Après quelques premières performances en solo et six ans de travail en trio avec deux de ses frères, Rob et Sam dans les années 90, Richard a déménagé à Nashville, TN, en janvier 2000.

En 2001, il a remporté le championnat national de fingerpicking et a depuis forgé une carrière d’artiste solo, se produisant partout aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Europe, en Australie et au Brésil, publiant des disques en solo, en duo et en ensemble.

En tournée constante avec un répertoire de classiques du fingerpicking, d’originaux, d’airs de violon, de blues, de Joplin rags, de standards de jazz, de répertoire classique et de tout, de la pop aux marches de Sousa, Richard a également joué ou enregistré en cours de route avec Chet Atkins, Les Paul, Tommy Emmanuel , Suzy Bogguss, Steve Wariner, Jimmy Fortune, Earl Klugh, Martin Taylor, Joscho Stephan, Sam Bush, Stuart Duncan, John Schneider, Lee Roy Parnell, Brent Mason, Rory Hoffman et bien d’autres.

 

« Le gars le plus incroyable que je connaisse à la guitare. Il peut jouer tout ce que je connais, mais en mieux. »

Chet Atkins, CGP (music legend)

« Si vous aimez mon jeu, vous devriez entendre Richard Smith ! Le champion du monde ! »

Tommy Emmanuel, CGP (two-time Grammy nominee)

« Le jeu de la guitare à son meilleur. Ne manquez pas celui-ci. »

Doyle Dykes (sorcier du pouce « thumbpicking »)

« C’est l’un des plus grands guitaristes du monde. »

Muriel Anderson (All-Star Guitar Night)