JORDAN OFFICER | 19 h 30

JORDAN OFFICER | 19 h 30

Détails

9 Oct

19 h 30

Ouverture des portes à 19 h 00


SCÈNE GLENCORE
Petit Théâtre

38$* en salle / 20$ en webdiffusion
Présenté par

JORDAN OFFICER


Honoré dans la publication « The Great Jazz Guitarists » de Hal Leonard, le plus grand éditeur de partitions et de livres de musique au monde, l’as guitariste montréalais JORDAN OFFICER épate. Que ce soit en compagnie de Susie Arioli ou en solo, cet alchimiste du son s’est affirmé au cours des deux dernières décennies par une virtuosité certaine, mais aussi par une sensibilité et une élégance sobre, sans pareilles. Également compositeur, auteur et chanteur, avec lui le blues, le jazz, le country et le rock’n’roll se fondent en un langage éminemment singulier et personnel. Musicien hors du commun, JORDAN OFFICER laisse une marque indélébile sur tous ceux et celles qui ont l’occasion de l’entendre. Voici son parcours, en bref.

 

En 1997, Jordan Officer, 21 ans, musicien régulier des jam-sessions du célèbre Stephen Barry Band, découvre la chanteuse Susie Arioli sur scène. Un lien solide se crée immédiatement entre ces deux artistes : le Susie Arioli Band featuring Jordan Officer est né. Révélé lors de l’édition 1998 du Festival international de jazz de Montréal, le tandem séduit et cumule les succès au cours des douze années qui ont suivi. Plus de 250 000 copies de leurs albums s’envolent. En plus de composer des pièces originales pour chaque disque de la formation, le guitariste a aussi signé la réalisation de quatre d’entre eux.

 

Au printemps 2010, Jordan Officer lance son premier album solo, éponyme, récompensé par le Félix de l’« Album de l’année – Jazz Création ». Paraît ensuite, quatre ans plus tard, I’m Free. Ce second disque est enregistré à New York où le compositeur, arrangeur et réalisateur approfondit encore son identité musicale. Il est unanimement salué et le spectacle I’m Free est présenté à guichets fermés, trois fois plutôt qu’une, au Festival international de jazz de Montréal 2014. Puis, le disque Blue Skies, un éloquent survol des chansons qui ont marqué le parcours musical et personnel de l’artiste, est lancé à l’automne 2015. Jordan Officer y assume de plus en plus, et superbement, son rôle de chanteur et voit son jeu virtuose atteindre des niveaux de subtilité et de finesse inégalés. Les bases de ce troisième disque ont été jetées à Los Angeles où le musicien chercheur a pu s’imprégner de cette énergie propre à la côte ouest. Il promène ensuite Blue Skies sur les scènes canadiennes et européennes dans un spectacle qu’il a monté avec l’aide de la metteure en scène Brigitte Haentjens. « Il faut l’entendre mitrailler du Bo Diddley, avec des strummings effarants qui sont un show en soi, sans que l’homme soit jamais « show-off » (attitude qu’il redoute et réprouve). Ça lève, tout simplement. Ça lève extraordinairement ET tout simplement », écrira Sylvain Cormier dans Le Devoir au lendemain de la première montréalaise, en mars 2016. Une fois encore, le chanteur-guitariste envoûte.

 

Après avoir signé la réalisation de l’album Entre le jazz et la java d’Andrea (Félix de l’album de l’année jazz 2017), Jordan Officer lance son quatrième disque au printemps 2018, sur étiquette Spectra Musique. Réalisé avec la complicité de l’Américain Charley Drayton (Keith Richards, Miles Davis, Neil Young), Three Rivers tend de nouvelles chansons inspirées de ses diverses excursions dans le sud des États-Unis et vaut à l’artiste un second Félix de l’album de l’année jazz ! Le spectacle qui suivra sera créé au Festival international de jazz de Montréal en juillet 2018. Jordan Officer et ses musiciens sont ensuite attendus sur les scènes du Québec, d’Europe et, pour la première fois, en tournée américaine avec ce concert salué, nominé à l’ADISQ pour le spectacle anglophone de l’année 2019.

 

Le printemps 2020 marquera la concrétisation d’un projet auquel il rêvait depuis longtemps : une trilogie dont chaque volume est consacré à l’un des trois piliers de son expression musicale. Enregistrant chacun de ces trois albums avec une approche « live », l’inclassable musicien, qui privilégie depuis toujours un langage et un style fondamentalement personnels, y explore tour à tour le jazz, le blues et le country. Parus en juillet 2020, Country vol.1, Jazz vol.1 et Blues vol. 1, sur étiquette Spectra Musique.







À propos du spectacle


Trois albums, trois styles, un point commun.

Le guitariste montréalais d’exception Jordan Officer a fait paraitre simultanément le 17 juillet 2020 trois albums, chacun axé et titré, selon ses styles de prédilections : Jazz vol.1, Country vol.1 et Blues vol.1

Il transportera cette trilogie sur scène en duo avec nul autre Alain Bergé, batteur de Jean Leloup et qu’on retrouve sur les albums de Youssou N’Dour, Daniel Bélanger, Kevin Parent, Bran Van 3000 et bien d’autres. Cette version inattendue vous promet un voyage musical riche et enivrant qui restera gravé dans vos mémoires.

_____________________________________________________________________________________

COMPLET EN SALLE

***Encore disponible en webdiffusion***

__________________________________

*taxes et frais de service en sus