FGMAT
27 mai au 03 juin 2017

Cherry Chérie

dimanche 27 mai 2018
18 h 00


Spectacle en salle

Petit Théâtre du Vieux Noranda / Scène Agnico Eagle / Rouyn-Noranda

Spectacle présenté par : Coors Light

30$ Places non assignées

Le prix du billet inclut les taxes et les frais de service.

Accéder à notre billetterie

Biographie


Originaire de Montréal, Cherry Chérie s’illustre sur la scène musicale québécoise et canadienne depuis 2011. Un peu plus de deux ans après le succès critique monstre de J'entends la bête, Cherry Chérie sors son second album en octobre 2017, Adieu Veracruz, sous l'étiquette Coyote Records.

Comme le laisse entendre l'extrait « Le Braconnier » qui tourne présentement dans de nombreuses stations, notamment sur ÉNERGIE (Future star IHeart), Cherry Chérie change de ton pour ce nouvel album. Son rétro-trash délaisse ainsi la couleur bonbon pour prendre des teintes obscures, empruntant des sentiers plus sinueux et tempêtueux, sans pourtant mettre de côté ses solides refrains accrocheurs.

Ce deuxième album sent définitivement la mer. Ses guitares opulentes aux échos surf plantent un décor où s’allongent des mélodies qui font honneur aux grands hymnes des sixties. Album concept, Adieu Veracruz se veut la trame sonore d'un film noir qui ne verra jamais le jour. Jadis une station balnéaire idyllique, Veracruz au Mexique est aujourd’hui un paradis usé, défraîchi et rongé par le crime. Est-ce là le destin imparable de tout ce qui, à première vue, semble trop parfait?

Pour l'enregistrement, Cherry Chérie s'est isolé pendant plus de deux mois à Shefford afin de travailler avec le renommé réalisateur Pierre Duchesne (Richard Desjardins, Kevin Parent, Richard Séguin) du Studio Ouïe-Dire. Ensemble, ils ont élaboré des sonorités étoffées, superposant les textures vintage, pour en arriver ultimement à un mur de son au rendu des plus actuels.

Pierre Duchesne a également mis sa touche aux claviers, s'ajoutant aux collaborations d'Ariane Vaillancourt aux arrangements des voix, d'Alex Dodier au saxophone et de Paul Aubry également aux claviers. Les critiques sont unanimes, Adieu Veracruz est le meilleur album du groupe et laisse présager un bel avenir.


Partager Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager sur Twitter Partager par courriel